Le choc kenyan

LeMondePage3 Le29.01.08

Les pages 3 et 4 (la première étant saisissante, cf. photo) du Monde daté d’aujourd’hui portaient sur les violences qui secouent le Kenya depuis un mois. Mais que s’y passe-t-il ?

Le Kenya est l’un des pays les plus prospères du continent africain, comme l’indiquent différents révélateurs tels que son taux de croissance (6,5 % en 2007), le développement de ses services (entre autres ses banques, son tourisme, sans compter ses 200 sièges régionaux de multinationales) et de ses produits largement ouverts à l’exportation (son thé, ses légumes, son café, son pétrole raffiné, ses fleurs coupées). Forte d’une population de 34 millions d’habitants (les prévisionnistes portent l’estimation a hauteur de 37 millions à l’horizon 2050), cet état d’Afrique de l’Est est en proie à de violents désordres interethniques sans précédents. Les deux ethnies principales, les Kikuyus et les Luos s’opposent sur fond de disparité sociale et de leadership de l’une sur l’autre. En décembre dernier, la réélection du président Mwai Kibaki (Kikuyu), entâchée de fraudes, faisait l’objet d’une forte contestation des tenants (Luos) de son opposant Raila Odinga. Il s’en est suivi des heurts importants. Le 31 décembre 2007, on pouvait dénombrer des centaines de morts. La problématique était suffisamment importante pour alerter la communauté internationale, cette dernière mettant ainsi sur pied une médiation africaine qui malheureusement échouait en début de ce mois. Pis, la situation s’envenime. Alors que certains groupes Luos s’en prenaient mortellement à leurs compatriotes Kikuyus dans la vallée du Rift (à l’ouest du pays), le phénomène inverse apparaît dans d’autres régions du pays; comprenez des groupes Kikuyus portent atteinte à la vie de Luos. Aujourd’hui, la crise kenyane a engendré plus de 1000 morts et 250.000 déplacés.

On annonçait en début de soirée la médiation de Kofi Annan au travers de pourparlers entre Kibaki et Odinga. Ils se doivent de trouver une solution rapide à cette situation de chaos, sous peine pour le monde de revivre une nouvelle tragédie ethnique qui ne profiterait à personne.

Publicités

Étiquettes :

Une Réponse to “Le choc kenyan”

  1. Sortie de crise au Kenya « Le blog de Yv (3) Says:

    […] au Kenya On ne peut que se réjouir de cette excellente nouvelle provenant tout droit du Kenya et parue dans la presse dès vendredi. Kofi Annan a réussi à arracher un accord de paix entre le […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :