L’affaire Charles Chatman ou l’importance de l’ADN

usaadn.jpg

Charles Chatman (48 ans) et son avocat constituaient la première partie de la réponse à la question de jeudi. Charles Chatman a passé 27 longues années en prison. Il a croupi en cellule pour un viol qu’il a clamé ne jamais avoir commis et que la science a pu démontrer en abondant dans le sens du condamné, ce grâce à l’analyse de son ADN. Il a été officiellement disculpé le 27 février 2008.

Ainsi, il est le quinzième prisonnier à avoir été innocenté à la suite de tests de ce genre depuis 2001. Il doit également en partie sa disculpation au juge John Creuzo (en photo, de dos dans les bras de Chatman). Ce dernier a décidé de sa libération le 3 janvier, sur la base des tests ADN. Il est intéressant de voir le rôle tendant vers la prépondérance que jouent ces tests dans le rendu de justice, autant en terme de premier jugement que dans celui de sa révision.

Publicités

Étiquettes : , ,

3 Réponses to “L’affaire Charles Chatman ou l’importance de l’ADN”

  1. Agadoudou Says:

    Quel horreur ! Une vie gachée pour ça…

  2. yves3 Says:

    C’est clair 😦

  3. lucile Says:

    La justice américaine… Dallas, ton univers impitoyable ! L’argent proposé – 50000 dollars par années passées derrière les barreaux – ne remplacera rien. Ce mec mérite le respect, le juge qui l’a sorti de là aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :