Archive for the ‘La matinale’ Category

La vidéo du mois

décembre 15, 2008

Aucun président américain n’aura autant susciter d’irritations dans le monde. La preuve en est via cette vidéo où George W. Bush évite de se prendre deux chaussures d’un reporter irakien. C’est pas triste !

CRISTIANO RONALDO, Ballon d’Or de MU à l’Inter via Nike ?

décembre 5, 2008

C’est l’information qui va faire jaser dans le milieu du foot tellement elle est fameuse. On annonce Cristiano Ronaldo passer à l’Inter pour la saison 2009-2010. En effet, la guerre des sponsors (Adidas vs Nike) ferait rage et dans l’optique du transfert du meilleur joueur du monde, l’équipementier américain verait d’un bon œil celui du portugais à l’Inter (qu’il sponsorise, tout comme Manchester United), privant ainsi le Real Madrid (sponsorisé par Adidas) du numéro 7 du moment. Encore une affaire de gros sous en vue. On revivrait le remake du transfert de Zidane de la Juvenus au Real avec la bénédiction (ou la pression) d’Adidas. Affaire à suivre. Imaginez un instant : l’un des attaquants les plus polyvalents et performants au monde à côté de Zlatan Ibrahimovic.

Par ailleurs, cela ne vous a pas échappé, Cristiano Ronaldo est Ballon d’Or 2008. Je vais un peu casser le concert de louange lui étant adressé en mettant en évidence trois ou quatre éléments allant en sa défaveur :

Manque d’humilité : Il n’a pas eu peur de réclamer corps et âme le trophée en s’autoproclamant le meilleur dans son domaine de compétence.

Trop star people : Il se la joue beaucoup (hors du stade), mais il paraît que c’est bon pour les ventes (des produits dérivés du club et des sponsors qu’il représente).

Lionel Messi : Le jour où ce p’tit bonhomme fera une saison complète (comprenez sans blessures), il sera le prochain Ballon d’Or. Ce n’est pas pour rien que le Barça lui a flanqué le n° 10 cette saison (résponsabilités accrues dans le jeu et business font encore bon ménage).

Son Euro 2008 : Personnellement, je l’ai trouvé mauvais. Il n’a pas pesé de façon déterminante dans le jeu du Portugal.

Cela étant, je ne suis pas un anti Ronaldo. Preuve en est, je vous aurais bien recommandé le numéro France Foot de mardi, mais il n’y en a plus beaucoup en librairie. Une mine d’or d’infos, dont je vous laisse malgré tout un léger aperçu :

Les connues : Son prénom est un hommage à Ronald Reagan. Arsène Wenger (Arsenal) était prêt à l’acheter en 2003, mais Manchester a fait jouer son partenariat avec le Sporting Portugal.

Pour les dames :

Aujourd’hui, de nouveau célibataire, il aurait décidé de laisser sa mère choisir sa prochaine fiancée.

Celle qui m’a fait mourir de rire :

Depuis le départ de Gabriel Heinze au Real Madrid, Patrice Evra est sans doute le plus proche coéquipier de Cristiano Ronaldo dans le vestiaire mancunien. Les deux hommes ne cesse de se chercher. Récemment, Patrice Evra racontait : « J’ai ving-quatre frères et soeurs, au total, et ça fait beaucoup rire Cristiano. Lorsque je suis au téléphone, il me demande « C’est le numéro 3 ? Le numéro 8 ? » « 

Parti Socialiste (1ère partie)

novembre 12, 2008

Ségolène Royal veut prendre la tête du parti

Mercredi, enfin Yves aborde le sujet délicat du congrès de Reims et plus globalement de l’avenir du PS français.

Hier ou avant-hier, je vous aurais annoncé que Vincent Peillon était bien parti pour être le premier secrétaire du parti. Aujourd’hui, la situation a changé. Ségolène Royal a réfléchi et elle va annoncer aujourd’hui ou demain son intention de briguer la direction du PS. Le choix des motions par les adhérents, c’était la partie idéologique, la partie certainement la plus intéressante. Le choix du premier secrétaire, c’est la partie tactique, plus centrée sur les personnes.

En optant pour sa propre candidature, Ségolène Royal enterre les ambitions des quadras, comme c’est de tradition dans un parti incapable de faire preuve d’audace en donnant les rênes à une nouvelle génération. Peillon, Montebourg, Valls, Caresche, Gorce (autrement dit les bébés Jospin) devront attendre d’être cinquantenaire pour passer au premier plan. Car prendre la tête du parti, c’est inévitablement prendre une option sur les élections présidentielles de 2012. L’une des explications de la victoire de Royal est justement celle d’avoir réussi à réunir cette « jeune » génération autour d’elle. Implicitement, le fait que sa motion soit passée en tête du vote des militants était une manière de lui dire : place aux « jeunes » ! Elle va à l’encontre de ce message et personnellement je trouve cela dommage.

Royal prend la décision la plus tactique de sa carrière : devenir première secrétaire pour maîtriser le parti et plus que jamais consolider son statut de candidate potentielle pour 2012. Elle va également à l’encontre de Gérard Collomb et Jean Noël Guerrini, ses principaux soutiens à la signature de sa motion E. Ces deux derniers sont les présidents des deux plus puissantes fédérations régionales du PS. Il y avait un deal entre eux qu’on peut exposer comme suit : tu cèdes le secrétariat national à autrui et on te soutient corps, âmes et fédérations pour 2012. La donne aurait changé.

Passera-t-elle ? Probablement. Sauf si tous ses adversaires se décidaient à se liguer contre elle durant le congrès. Bref, les négociations vont bon train. Comme vous avez pu le constater en titre, vous aurez droit très prochainement à d’autres épisodes concernant le PS, notamment un traitant des aspects idéologiques.

___

(Photo : Getty Images)

Clooney, who else ?

novembre 7, 2008

EXCLUSIVITÉ LE BLOG DE YV : Voilà, je vous en avais parlé en pleine tempête financière, les membres de Nespresso ont choisi (pour ceux qui ont loupé le premier épisode, cliquez ICI). A priori, j’ai fait le bon choix. Entre deux nouveaux spots, un seul a été désigné. Ce projet publicitaire m’a bien fait rire il y a un mois de cela et c’est toujours le cas aujourd’hui.

Royal en tête avec sa motion

novembre 7, 2008

Breaking news : C’est l’information qui va faire du bruit chez les socialistes voire dans la gauche française. La motion de Ségolène Royal est arrivée en tête du vote des militants (à hauteur de 29%, quatre points devant celle de Delanoë et celle d’Aubry), ce dans l’optique à la fois de définir l’orientation idéologique du PS et (surtout) de la désignation de son nouveau premier secrétaire national. Ce succès constitue une surprise mais à moitié, car on entendait depuis quelques jours la possible désignation à la tête du parti (après tractations) de l’excellent Vincent Peillon (royaliste / il est à gauche de Royal sur la photo). Je reviendrai la semaine prochaine sur le sujet, avec une modeste analyse, à quelques jours du congrès de Reims.

___

(Photo : AP)

Fin de la spéciale USA

novembre 6, 2008

obama-ny-nyt-110408Elle y était à New York (du fait qu’elle y vit), à Times Square (plus précisément), ce le soir de l’élection de Barack Obama. Elle l’a supporté jusqu’au bout, sans excès mais avec une grande conviction. Je ne vous dirais pas qui elle est, hormis le fait que c’est une amie. Il n’y a pas meilleure manière de conclure la semaine spéciale USA sur Le Blog de Yv (3). Dire qu’il y a deux ans (le 9 novembre 2006), je parlais pour la première fois d’Obama sur Le Blog de Yv (version 2, à voir ICI) en ces termes :

Sans préjuger d’une victoire démocrate pour 2008, les résultats du mid-term sont de bon augure pour le parti ayant pour emblème un âne. Peut-on déjà rêver d’un ticket démocrate gagnant Hillary Clinton – Barak Obama ? En cas de victoire, Bill deviendrait-il the First Gentleman » ?

Cette belle séquence américaine a fait que je n’ai pas encore eu le temps de traiter d’autres sujets forts importants comme la crise au Congo (aujourd’hui à Nairobi se tiendra un sommet Kabila – Kagame), le congrès socialiste de Reims (aujourd’hui les militants votent pour la motion leur semblant la plus « progressiste ») et j’en passe. Je reviendrais sur ces sujets prochainement.

P.-S. : Il va falloir que je change de bannière pour mon blog. J’hésite entre en créer une nouvelle et conserver l’ancienne.

BARACK OBAMA, Mr PRESIDENT !

novembre 5, 2008

obama-results-nov-5

HISTORIQUE, MAGNIFIQUE, RÉVOLUTIONNAIRE ! Est ce que tous les superlatifs en français et en anglais réunis suffiront pour qualifier la victoire de Barack Obama ? J’en étais certain à la veille du scrutin et ils ont pu le faire. Ils l’ont élu. C’est une victoire large et rare dans l’histoire des élections présidentielles. Obama a transcendé son camp. Il a réussi à réunir une Amérique souvent bipartisane. D’un point de vue personnel, Barack Obama a remporté un plébiscite impressionnant auprès des grands électeurs et de facto auprès des électeurs. L’onde de choc est plus importante que la prévision des sondages. Pour le Parti démocrate, le succès est total à la Chambre et au Sénat. En bref, la victoire est absolue pour Obama. La page du bushisme est définitivement tournée. Je ne boude pas mon plaisir par rapport à ce résultat.

Cela étant, restons lucide. Obama est dans une situation peu aisée au regard du triple contexte national, économique et international.

National car ses promesses sont lourdes de sens (je le dis positivement). S’il s’en tient à ses propositions, il va devoir notamment apporter des réformes sociales, favorisant la création d’un système de santé plus juste, tendant vers l’universalité; baisser les impôts des ménages modestes ou encore augmenter le salaire minimum.

Economique car il va devoir résoudre les effets de la crise au niveau national et au niveau international en participant à la réforme du système capitaliste.

International car certes il sera multilatéraliste, plus à l’écoute des autres pays du monde, sans pour autant ne s’occuper que de cela, vue la tâche immense qui l’incombe dans son pays et il n’oubliera pas de faire passer les intérêts de son pays avant ceux des autres, comme cela a souvent été le cas dans l’histoire des présidences américaines. Ce bémol n’enlève rien au fait qu’il sera plus conciliant. Il sera intéressant de voir sa tentative de dialogue avec l’Iran. Mais si les iraniens étaient amener à le « snober », je doute fort que le multilatéralisme fasse long feu. Il sera aussi intéressant de voir son action par rapport à l’Afghanistan, une de ses priorités en matière de politique étrangère, qu’il considère comme le creuset du terrorisme. Par ailleurs, il fermera le camp de la honte : Guantanamo. Ecologiquement, il a prôné une lutte sans précédent contre le réchauffement climatique, je suis curieux de voir l’application de ses solutions.

Obama n’est pas le Messie, il aura beaucoup de travail, mais quel plaisir d’être le témoin d’une double rupture aux États-Unis d’Amérique : la rupture par rapport conservatisme et plus important encore la rupture par rapport aux vieux démons de l’Amérique, ceux du racisme, qui ont traversé son histoire de sa période la plus sombre de l’esclavagisme au jour d’aujourd’hui. Le symbole est doublement fort. On se sent tous un peu américain aujourd’hui.

Thank you for hope, Mister President, and please don’t deceive your country and the world.

Breaking News !!!

novembre 3, 2008

Dernière ligne droite et dernier sondage, il date du 2 novembre et il provient de l’institut Gallup. Obama est toujours loin devant avec un crédit 53% contre 40% pour McCain. Selon les sondeurs de Gallup, lorsque les électeurs indécis sont adjoints proportionnellement aux deux candidats afin d’affiner le sondage, l’évaluation passe à 55% pour Obama contre 44% pour McCain. Les jeux seraient-ils fait ? Le vote des grands électeurs sembleraient aussi favorable à Obama. Pour être élu, le candidat démocrate est censé obtenir les voix de 270 grands électeurs. Il en obtiendrait 291 selon la dernière projection du New York Times. Les jeux seraient-ils fait ?

P.-S. : Ma modeste analyse est prévue dans la nuit de lundi à mardi.

John McCain

octobre 31, 2008

C’est fou, mais il passionne moins que son adversaire. En tous cas cela est vrai en Europe. Pour autant, on a traité de lui dans les médias, sur mon blog, dans nos conversations : McCain, John McCain ! Certains veulent que son nom reste uniquement célèbre par rapport à celui d’une marque de frites. Pourtant il a tout pour plaire à droite. Il se démarque de Bush en jouant la carte indépendant et il s’adjoint Sarah Palin. Mais rien n’y fait. On a l’impression que Barack Obama lui faira une coupe qui le décoiffera à vie. Mais ne nous emballons pas ! Imaginez qu’il gagne. Que diraient les instituts de sondages et par dessus tout que dirions nous ? On aura l’air fin. J-4 !

___

(Photo : David Burnett/Contact Press Images)

Le Clip du mois

octobre 29, 2008

Il n’y a qu’aux States qu’on trouve cela !!! C’est bien fait, c’est funky, c’est du gros dossier et c’est le clip du mois. Un peu de hip-hop pro-Obama à J-6 des élections. Thank you MC Yogi.

P.-S. : Demain, on redevient plus « sérieux » en analysant (notamment) les derniers sondages.

Jumeaux ?

octobre 17, 2008

En prenant un lunch hebdommadaire avec un ami, ce dernier m’apprenait il y a quelques semaines de cela, qu’en Angleterre l’entraîneur actuel de Chelsea Felipe Scolari (ancien sélectionneur du Portugal et coach victorieux de la dernière Coupe du Monde avec le Brésil) était surnomé Gene Hackman. Et c’est saisissant de voir combien ils peuvent se ressembler. Ce à un tel point que quand je vois le gesticulant Scolari, je ne peux plus m’empêcher de penser à Hackman.

Depuis avant-hier, une autre idée me traverse l’esprit ! A chaque fois que je vois Paul Krugman (récent nobélisé en économie), je ne peux m’empêcher de me dire : Mais il ressemble à fond à George Clooney avec sa barbe de plus de 3 jours !!! Le gag le plus fou serait une nouvelle pub Nespresso avec les deux nouveaux frères jumeaux. Imaginez la scène ou plus exactement les dernières secondes du spot ! Le nobélisé et l’acteur vous regardant droit dans les yeux avec une tasse de café à la main et disant d’une voix chaude et en « synchro » : Nespresso !? What else ?

RECESSION

octobre 17, 2008

Le mot a été glissé sur ce blog dans deux ou trois messages depuis deux semaines, on n’y échappera pas en Belgique (prévue pour la fin de l’année), la France est déjà en plein dedans et elle guette une bonne partie du monde (surtout les pays occidentaux, par contre la Chine carburera à 9,3% de croissance pour 2009). La récession arrive ! On la sent venir dans certains commerces. Elle commence à s’intégrer dans toutes les discussions. Le FMI a en fait un rapport complet sans être volumineux, dont vous pouvez prendre connaissance ICI. Pour ceux qui passent leur tour, je vous laisse son résumé analytique :

L’économie mondiale s’engage dans une récession majeure face à la crise la plus grave sur les marchés financiers arrivés à maturité depuis les années 30. Un ralentissement sensible de la croissance mondiale est prévu en 2008 et un léger redressement n’apparaîtrait que plus tard en 2009. L’inflation est élevée, sous l’effet de la montée en flèche des cours des produits de base, mais elle devrait ralentir. La situation est exceptionnellement incertaine et risque sérieusement de se dégrader. Dans l’immédiat, il s’agit de stabiliser la situation financière, tout en gérant prudemment les économies pendant une période de ralentissement et en maîtrisant l’inflation.

___

(Cartographie : Le Monde daté du 17 octobre 2008)

Obama renforce son avance

octobre 10, 2008

La livraison des derniers sondages du très sérieux institut Gallup est arrivée. Quels enseignements peut-on en retenir ? Primo, lors du deuxième débat (sur les sujets économiques) opposant Barack Obama à John McCain, le candidat démocrate a été jugé le plus convainquant ! Secundo, de fait il maintient son avance qu’il avait creusé quelques jours avant ce débat. Actuellement, Obama est crédité de 52% d’intentions de vote contre 41% pour McCain. Espérons qu’il maintienne cette avance d’ici au 4 novembre, histoire d’éviter un biais difficilement tenu en compte (ou en tout cas difficilement mesurable) par les sondeurs et que j’énoncerais platement ainsi : dire au sondeur je voterai Obama et une fois devant les urnes préférer voter pour un blanc plutôt que pour un noir.

Strauss-Khan et la crise

octobre 10, 2008

Ça continue à craquer de partout aux USA et en Asie : Tokyo (- 10,64 %), Hong Kong (- 7,7 %), New York (- 7,33 %), Bangkok (- 7,27%). Alors que ça dégringolait moyennement hier en Europe : Bruxelles (- 3,75%), Francfort (- 2,53 %), Paris (- 1,55 %), Londres (- 1,21 %).

L’irrationalité continue à faire sa loi sur le marché. Cela à un tel point qu’elle pousse les économies des pays occidentaux tout droit vers la récession. On annonce une fin d’année et une année 2009 difficiles, avec une double conséquence à la clé : un ralentissement de l’activité économique et des incertitudes croissantes sur le marché de l’emploi, mais on éviterait la dépression (ayant des conséquences plus grave avec une forte augmentation du chômage).

Où va l’économie occidentale ? Vers sa perte diront certains. Vers plus de régulation du système bancaire et financier et tendant vers une nationalisation du système bancaire à terme, c’est souhaitable. Un sommet extraordinaire du G8 (probablement élargi) est nécessaire ! Il pourrait se tenir la semaine prochaine. Son rôle devrait être inédit. Il résiderait dans le fait de rassurer définitivement les marchés en consacrant probablement ce principe de régulation et de nationalisation.

Selon le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn, l’économie pourrait connaitre une amélioration à la moitié de l’année 2009. Mais cette amélioration a un prix. Ce jeudi, il affirmait que :

La coopération et la coordination sont le prix du succès. Toutes les formes de coopération doivent être recommandées. Tout action solitaire doit être évitée, voire condamnée. (…) J’appelle les pays européens à travailler ensemble. Il n’y pas de solution nationale dans une crise comme celle-ci.

A l’intérieur de la crise immobilière

octobre 8, 2008

D’une crise immobilière, on est passé à une crise bancaire qui s’est aggravée en une crise boursière. Mais arrêtons nous un instant sur la genèse de la crise des pays riches (ou plus précisément sur sa première conséquence directe) qui occupe nos pensées actuellement. En 2007, on estimait à près de trois millions le nombre de foyers américains qui étaient touchés par la crise des subprimes et ceux-ci étant concrètement en situation de défaut de paiement. Evidemment, cela on ne s’oublie pas et c’est la raison de cet « instantané » d’aujourd’hui. Une image valant mieux que tous les discours, c’est cette photo d’Anthony Suau qui m’a interpellé ce week-end en parcourant Le Monde 2 et ayant pour légende :

Darin Roseberry, 46 ans, locataire, payait son loyer… mais son propriétaire ne remboursait plus son prêt, et le logement a été saisi. Darin a été expulsé avec ses deux filles, Ayuaunie, 1 an et demi, et Denise 20 ans. Leurs affaires ont été jetées sur le trottoir. Après une nuit dans le trottroir, ils se sont rendus dans un centre d’aide catholique, le 26 mars.

Une guerre peut engendrer des dommages collatéraux. Une crise le peut également et nous le constatons chaque jour. Mais plus fondamentalement, cette crise a appauvri une partie non négligeable du peuple américain et au-delà des réflexions et des analyses que nous avons ces derniers jours, nous ne l’oublions pas.

90 enfants enlevés en RDC

septembre 26, 2008

C’est l’information qui m’a le plus touché durant cette semaine. Malheureusement, on n’en fait pas grand cas dans les médias, dont on pourrait se poser la question sur son rôle de pression lorsque pareil fait survient. Mais cela mériterait un autre débat.

Le mercredi 17 septembre 2008, 90 enfants ont été enlevés dans l’Est de la République Démocratique de Congo par les rebelles ougandais de la LRA* (Lord’s Resistance Army). Un chef de village et deux missionnaires italiens ont également été les sujets de cette triste pratique. Depuis ce jour, l’Unicef et l’ONU tentent d’obtenir (sans contre-partie) la libération de ces enfants. La Belgique a condamné ces agissements. S’ils n’étaient pas libérés, les garçons risqueraient d’être enrôles contre leur gré dans les rangs de ce mouvement armé et les filles d’être soumises à d’atroces violences. Hier soir, j’étais en contact avec une personne concernée professionnellement par cet événement. Celle-ci m’informait que pour l’instant les négociations se poursuivent. Elle me disait également que ces négociations pouvaient prendre peu comme beaucoup de temps et qu’elles n’impliquaient jamais de rançons.

Dans un communiqué publié à la fin du mois de juin à Genève, l’UNICEF révélait que le nombre d’enfants enlevés s’accroissait durant le premier semestre 2008. Concomitamment, l’ONU adoptait la résolution 1820 qui protège les civils, notamment les femmes et les filles, contre toutes formes de violence sexuelle en temps de guerre. L’inhumanité se rappelle parfois à nous. Je prie pour et j’espère pouvoir revenir un jour sur cette information pour vous annoncer de meilleures nouvelles.

* Source RTBF : La CPI, basée à La Haye, a lancé en 2005 des mandats d’arrêts internationaux contre le chef de la LRA, Joseh Kony, et trois de ses commandants, recherchés pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Ils sont accusés de viols, mutilation de civils, enrôlement d’enfants et du massacre de milliers de personnes pendant la rébellion contre le gouvernement ougandais lancée en 1988.

Obama, les swing States et l’économie

septembre 24, 2008

Breaking news : Ca balance dans la courbe des sondages et sur la carte électorale des États-Unis en faveur de Barack Obama. Évidemment, je ne le dirais jamais assez, une photo instantanée prise à un instant T est commentée sur ce blog, en l’occurrence celle de ces deniers jours. Que nous dit-elle ?

1°) Le dernier sondage Gallup nous donne un léger avantage à Obama, cela à hauteur de 47% contre 44% pour John McCain.

2°) Dans les swing states, ces États où rien n’est fait et où une bonne partie des élections se jouent, ça balance encore plus. Selon la dernière carte du New York Times, sur un besoin de l’obtention du vote de 270 grands électeurs, Obama est légèrement en tête. Selon ces projections, il obtiendrait le soutient de 238 grands électeurs contre 227 pour son adversaire; ce sans qu’il ne puisse être pronostiqué comme vainqueur par ce type de sondage, la variable incertaine des swing states jouant pleinement son rôle.

3°) L’économie est peut-être le tournant qui sera favorable à Barack Obama. La crise financière s’étant accentuée ces derniers jours, celle-ci lui donne raison dans la manière d’appréhender les dossiers économiques et sociaux (au travers d’un État plus présent), McCain semblant en décrochage dans ses réponses apportées (confiance aux marchés et moins d’État).

Vous n’avez pas vu Mouloud ?

septembre 12, 2008

Mouloud ? Mais oui Mouloud Achour qui officie depuis la rentrée dans Le Grand Journal de Canal+ et qui (en quelque sorte) remplace à sa manière l’excellent Thomas Ngijol et son fabuleux top five. Il nous le fait (un peu) oublier à sa manière, car Mouloud à la différence de Thomas est journaliste, ce qui donne parfois des moments détonnants. Celui qui m’a le plus fait rire est son interview d’Azouz Begag, surtout la chute. C’est à voir ici. Et vous pensez quoi de Mouloud ? Perso, pour l’instant, je suis à moitié conquis.

11 septembre 2008

septembre 12, 2008

Le temps s’est arrêté sur la campagne présidentielle pour des raisons qui se comprennent logiquement. C’est un moment digne qui se passe de commentaires.

Qui dit mieux ?

septembre 11, 2008

On connaissait les voyages « low costs », bienvenu dans le monde des voyages à risques ! Ce n’est pas une blague et la nouvelle peut surprendre. Le Petit Fûté a sorti dernièrement un guide sur l’Afghanistan. Certes ce pays reste riche dans sa culture, dans son histoire,… Mais, on peut se demander ce qui pousse un éditeur à publier pareil ouvrage. Surtout lorsqu’on sait que la situation politique y est très instable en dehors de sa capitale et que tout étranger s’y trouvant est susceptible de se faire enlever. Iriez-vous à Kaboul et/ou dans sa périphérie en ce moment ?