Yes He is

janvier 20, 2009

obama-did-it

obama-did-it-2

Publicités

La vidéo du mois

décembre 15, 2008

Aucun président américain n’aura autant susciter d’irritations dans le monde. La preuve en est via cette vidéo où George W. Bush évite de se prendre deux chaussures d’un reporter irakien. C’est pas triste !

La révolte grècque en miroir de nos maux sociétaux ?

décembre 8, 2008

greece-fire

Un ado de 15 ans qui meurt sous les balles d’un policier et c’est la bavure de trop en Grèce ! La jeunesse grecque exacerbée par les actions autoritaires de la police fait dans la casse ces derniers jours.  Cela mêlé à une crise économique, politique et sociale particulièrement vive dans le pays et les ingrédients sont malheureusement là pour provoquer le chaos. Ces derniers  événements ne vont pas sans réveiller chez certains la crainte de voir un jour se développer des émeutes à plus grande échelle  dans différents pays si et seulement si la crise devenait plus forte en 2009 en Europe. De la fiction ou  la probabilité est forte selon vous ? J’ai la faiblesse de croire en la force de la raison sur la passion et que si cela se produisait dans un pays européen, ce serait un « épiphénomène » (autrement dit un phénomène circonscrit au pays concerné) mais n’ayant pas nécessairement pour point de départ un malencontreux accident (ou une bavure). Autrement dit, selon moi, contrairement à ce que j’entends ces derniers temps chez certains, on serait dans le peu probable.

___

(Photo : Reuters)

CRISTIANO RONALDO, Ballon d’Or de MU à l’Inter via Nike ?

décembre 5, 2008

C’est l’information qui va faire jaser dans le milieu du foot tellement elle est fameuse. On annonce Cristiano Ronaldo passer à l’Inter pour la saison 2009-2010. En effet, la guerre des sponsors (Adidas vs Nike) ferait rage et dans l’optique du transfert du meilleur joueur du monde, l’équipementier américain verait d’un bon œil celui du portugais à l’Inter (qu’il sponsorise, tout comme Manchester United), privant ainsi le Real Madrid (sponsorisé par Adidas) du numéro 7 du moment. Encore une affaire de gros sous en vue. On revivrait le remake du transfert de Zidane de la Juvenus au Real avec la bénédiction (ou la pression) d’Adidas. Affaire à suivre. Imaginez un instant : l’un des attaquants les plus polyvalents et performants au monde à côté de Zlatan Ibrahimovic.

Par ailleurs, cela ne vous a pas échappé, Cristiano Ronaldo est Ballon d’Or 2008. Je vais un peu casser le concert de louange lui étant adressé en mettant en évidence trois ou quatre éléments allant en sa défaveur :

Manque d’humilité : Il n’a pas eu peur de réclamer corps et âme le trophée en s’autoproclamant le meilleur dans son domaine de compétence.

Trop star people : Il se la joue beaucoup (hors du stade), mais il paraît que c’est bon pour les ventes (des produits dérivés du club et des sponsors qu’il représente).

Lionel Messi : Le jour où ce p’tit bonhomme fera une saison complète (comprenez sans blessures), il sera le prochain Ballon d’Or. Ce n’est pas pour rien que le Barça lui a flanqué le n° 10 cette saison (résponsabilités accrues dans le jeu et business font encore bon ménage).

Son Euro 2008 : Personnellement, je l’ai trouvé mauvais. Il n’a pas pesé de façon déterminante dans le jeu du Portugal.

Cela étant, je ne suis pas un anti Ronaldo. Preuve en est, je vous aurais bien recommandé le numéro France Foot de mardi, mais il n’y en a plus beaucoup en librairie. Une mine d’or d’infos, dont je vous laisse malgré tout un léger aperçu :

Les connues : Son prénom est un hommage à Ronald Reagan. Arsène Wenger (Arsenal) était prêt à l’acheter en 2003, mais Manchester a fait jouer son partenariat avec le Sporting Portugal.

Pour les dames :

Aujourd’hui, de nouveau célibataire, il aurait décidé de laisser sa mère choisir sa prochaine fiancée.

Celle qui m’a fait mourir de rire :

Depuis le départ de Gabriel Heinze au Real Madrid, Patrice Evra est sans doute le plus proche coéquipier de Cristiano Ronaldo dans le vestiaire mancunien. Les deux hommes ne cesse de se chercher. Récemment, Patrice Evra racontait : « J’ai ving-quatre frères et soeurs, au total, et ça fait beaucoup rire Cristiano. Lorsque je suis au téléphone, il me demande « C’est le numéro 3 ? Le numéro 8 ? » « 

Congo (1ère partie)

décembre 4, 2008

C’est de cette région (voir carte) que tout est parti. Il m’est difficile de traiter du Congo et de la situation actuelle sans revenir quelques années en arrière. Un rappel historique s’imposant et manquant cruellement de temps pour l’écrire, je cède la place à Jean-Christophe Victor. Une 2ème partie (écrite cette fois) est attendue, au plus tard, pour la semaine prochaine.

Je cogite, tu cogites,…

décembre 3, 2008

Où étais-je hier soir ? Ah, vous aimeriez bien le savoir ? J’étais à une première. Non, il ne s’agit pas de cinéma. J’étais à une première dans le genre et celle-ci en annonce d’autres. J’étais à la première université populaire de Belgique, organisée par la FGTB, en collaboration avec certains professeurs d’université. Elle m’avait été proposée par un ami comme suit la semaine passée :

Une grande conférence qui s’annonce passionnante ! … et qui tente de répondre à la question clé issue de la crise économique et financière : Peut-on « réguler » le capitalisme ?

Les exposés étaient intéressants. Mais j’essayerais de revenir sur le sujet de façon générale ou au travers de mon propos sur les USA (que j’ai annoncé il y a quelques semaines de cela) prochainement.

Allez voir : Il y a 10 ans déjà, l’excellente revue ESPRIT posait la question et en faisait le titre de son numéro de novembre 1998 ==> ICI et LA.

___

(Photo : Reuters)

Maladresses diplomatiques

décembre 2, 2008

LEBANON/

Je ne vous parle pas de « l’émission portrait » d’Alain Souchon que j’ai loupé ce lundi soir et je ne vous parle plus d’Hillary Clinton qui a été nommée secrétaire d’Etat. Non, aujourd’hui je traiterais volontiers d’une histoire belge ou plus exactement belgo-américaine qui a secoué notre petit monde la semaine passée.

Plus précisément, le principal protagoniste est notre ministre de la Défense en Belgique. Le sujet : ses frasques à l’étranger et leurs dommages collatéraux. Pour résumer, du 17 au 24 novembre, Pieter De Crem était en voyage à New York. Durant celui-ci, il participe à une soirée bien arrosée dans un bar de la ville. Il s’en suit la publication par une blogueuse belge travaillant dans ce bar d’un message rendant l’histoire publique. En conséquence de cette mauvaise publicité, notre blogueuse Nathalie Lubbe Bakker se fait licencier. Pis, quelques jours après, De Crem enfonce le clou en considérant les blogs comme un phénomène dangereux. Pour couronner le tout, on apprend que l’essentiel de ses rendez-vous (initialement prévus à New York) avait été annulé quelques jours avant son départ, ce pour cause de déplacement de ses réunions à Genève. Tollé chez les politiques belges qui critiquent De Crem. Mais le mal est fait !

Résultat des courses : on a un licenciement, la démonstration d’une dérive proche de l’abus de pouvoir (pourquoi partir à New York quand on est attendu à Genève) et mon tout crée un « buzz » international dû au fait d’un seul homme. Qui dit mieux ?

P.-S. : Si les blogueurs étaient dangereux, les photographes le seraient-ils également. En photo De Crem ne serait-il pas pris en flagrant alcoolisme !? Je ne serais pas d’aussi mauvaise foi et aussi mauvais joueur que Pieter de Crem. Il était juste en pleine dégustation d’une bonne bière belge, lors de sa visite aux soldats (belges) de la paix des Nations Unies, fin août 2008 à Beyrouth.

(Photo : Mohamed Azakir/Reuters)

Seal sauve la mise ?

novembre 28, 2008

Pas de sujet sérieux en politique, ni en économie pour ce soir. Pourtant j’ai lu, j’ai entendu, j’ai discuté mais l’envie me manque. Puis avant d’écrire, sans vouloir faire mon Albin, j’ai écouté le dernier album de Seal et c’est, comment dirais-je, magique. Il reprend de bons vieux standards de soul et l’effet est satisfaisant. Vous pouvez écouter l’album en intégral ICI; dont le premier titre est le délicieux A Change Is Gonna Come (). Soit dit en passant, la reprise de If You Don’t Know Me By Now est réussie. Une belle idée cadeau pour Noël, non ? Promis, ce week-end je serai plus consistant dans mon propos.

___

P.-S. : Pour le P’tit jeu, il fallait reconnaître Colin Powell (ancien secrétaire d’État sous le premier mandat de G. W. Bush). Il faisait un rap (et oui) en compagnie du groupe nigérian Olu Maintain, sur la scène du Royal Albert Hall à Londres pour le Festival Africa rising. Funky le Général !

PS, l’épilogue

novembre 26, 2008

Avant de prononcer son discours, Martine Aubry était allée embrasser Ségolène Royal, assise, impassible, au premier rang du palais de la Mutualité. (Source : AFP & Reuters)

C’était déjà hier. C’était le soir suivant la décision du Conseil national du Parti socialiste de valider l’élection de Martine Aubry au poste de premier secrétaire (à 159 voix pour, 76 contre et 2 abstentions). Finalement 102 voix séparent la « gagnante » de la « perdante » ! Les guillemets sont de rigueur car on peut justement se demander qui est vraiment gagnante et qui est réellement perdante dans cette affaire. J’aurais tant aimé vous laisser cette embrassade paradoxale et insolite, mais vous vous contenterez de celle qu’adressait 4 jours avant ladite « perdante » à Claire Chazal.

P.-S. : D’ici à la fin de cette semaine, comme je l’avais promis il y a quelques jours, je reviendrais plus largement sur le PS français via une modeste analyse.

___

(Photo : Reuters)

P’tit jeu ?

novembre 25, 2008

qui-cest-qui

Pas le temps d’écrire ces derniers jours, oh que je n’aime pas ça. Alors, j’avoue tomber dans la facilité aujourd’hui. Profitez de cela parce que ça n’arrivera pas souvent. On va jouer. Oui je suis joueur, parfois. Qui est sur cette photo et pourquoi ? A vous de répondre ! Étonnant non !?  😉

___

(Photo : Getty Images)

Hillary Clinton secrétaire d’Etat

novembre 22, 2008

obama-clinton-secretary-of-state

Je vous l’annonçais en milieux de semaine (ici), ce sera officiel au plus tard après Thanksgiving (tout un symbole) tombant le 27 novembre.

___

(Source : The New York Times / Photo : Reuters)

PS, le mauvais scénario

novembre 22, 2008

C’est le scénario qu’on n’attendait pas. C’est celui que même le plus mauvais des scénaristes n’aurait jamais imaginé. Royal / Aubry, c’est fifty-fifty. Sur 67.413 voix, la première obtient 50,02 %, et la seconde en remporte 49,98 %. Plus parlant est le fait de dire que 42 voix font l’infime différence entre les deux candidates.

Le parti est coupé en deux.

Aubry réclame la victoire, Royal la conteste en envisageant d’user de tous les recours qui lui sont ouverts dans le parti. Il faut absolument trouver une solution de rassemblement et s’entendre sur le nom de quelqu’un qui puisse joindre les deux camps, car les socialistes ne peuvent pas se payer le luxe de déchirements internes pendant des jours, voire des semaines, ne fusse qu’au regard du contexte national et du de la situation international. Ma petite solution serait que les deux femmes se réunissent pour désigner « un troisième homme » faisaint la synthèse entre les deux motions, même s’il est marqué royaliste, un Vincent Peillon ferait l’affaire. On peut rêver. On peut aussi imaginer une Aubry secrétaire nationale flanquée de deux adjoints royalistes : Valls et Peillon.

Je limite mes hypothèses à ces deux-ci. Soit dit en passant, objectivement, c’est un demi échec pour Aubry qui n’a pas réussi à additionner tous les reports de voix des militants des motions d’Hamon et de Delanoë et de fait un demi gain pour Royal qui a bénéficié durant toute la campagne d’une dynamique relativement importante, sans que celle-ci soit décisive.

A suivre,…

L’insaisissable origine de la création par la science ?

novembre 21, 2008

Hier soir, dans les pages « Débats » du Monde daté d’aujourd’hui, je lisais un papier intéressant de Etienne Klein, physicien et philosophe des sciences, directeur du Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Papier où l’auteur se veut mesuré et modeste, ne faisant pas l’apologie de sa discipline et dont le propos peut être extrait comme suit :

Toutes prodigieuses qu’elles soient, ces descriptions (NDBdYv : de l’Univers) n’incluent jamais un « instant zéro », encore moins quoi que ce soit qui l’aurait précédé ou qui pourrait être sa cause. Décliner la succession des métamorphoses qui ont jalonné l’évolution cosmique n’équivaut donc pas à dévoiler l’intégralité de sa genèse. D’ailleurs, l' »âge de l’Univers » qu’évoquent les cosmologues ne court pas depuis sa création, mais seulement depuis la plus ancienne étape à laquelle leurs équations aient accès. Force est donc de constater que les sciences ne saisissent jamais que des origines relatives, c’est-à-dire des mécanismes d’émergence, des contextes de première apparition.

P.-S. : La photo n’a rien avoir avec le propos (Cotillard, nouvelle égérie d’une marque de produits de luxe dont je ne citerai pas le nom ici). Alors pourquoi la poster me diriez-vous ! 3 propositions : 1°) Pour que vous lisiez le propos jusqu’au bout, 2°) Parce qu’on va la voir partout, 3°) Parce que je ne voulais pas mettre la photo d’une galaxie.

Hillary Clinton en premier choix

novembre 19, 2008

Elle est le premier choix de Barack Obama. En effet, le vendredi 14 novembre à Chicago, on peut clairement avancer qu’Hillary Clinton se serait vu proposer le poste de secrétaire d’État. Depuis ce jour, les spéculations vont bon train. Il est évident que l’ancienne candidate à la Maison blanche donnerait son consentement à une telle nomination. L’accord aurait pu être vite réglé. Mais un problème de taille subsiste dans la nomination d’Hillary Clinton et il a pour seul prénom celui de son mari : Bill !

Conflit d’intérêts et transparence

Monsieur Clinton a créé une association : la William J. Clinton Foundation. Celle-ci est active dans différents domaines tels que : la lutte contre le sida, la lutte contre le changement climatique, le développement agricol dans certains états africains,… La William J Clinton Foundation reçoit des dons ayant pour source des personnes privées, des enteprises et des institutions publiques. Au moins ces deux dernières constituent l’obstacle. Selon le New York Times, l’année passée, cette fondation s’est vue octroyer des fonds provenant de la famille royale saoudienne, du roi du Maroc, d’une fondation liée aux Émirats Arabes Unis et des gouvernements du Koweït et du Qatar.

Le conflit d’intérêts est évident. Comment Madame Clinton pourrait exercer une mission diplomatique indépendante lorsque la fondation de son mari dépendrait de subsides de pays avec lesquels elle interagirait. De fait, la condition majeure pour que l’ancienne First Lady entre au gouvernement serait que les époux fassent montre de transparence financière et par extension que Bill Clinton dévoile l’identité de ses donateurs.

Sous la tutelle de Biden !?

Quel retournement de situation. Le poste le plus convoité des USA n’est pas loin d’être détenu par celle qu’on attendait le moins. Deux anciens ambassadeurs des État-Unis à l’ONU que sont Bill Richardson et Richard Holbrooke (un des principaux artisans des négociations de paix en Bosnie-Herzégovine) auraient largement mérité pareille promotion. Les noms de deux poids lourds du Parti démocrate étaient également avancés : John Kerry et Al Gore. Le premier cité est candidat, pour ce qui est du second cela me semble peu probable. Il est intéressant de constater que Barack Obama choisisse une personne qui s’est affichée plus pro-israélienne que lui. Obama ayant joué habilement sur les deux tableaux (à la fois pro-israélien et plus conciliant que d’autres à l’égard du monde arabe, pour plus de détails voir ici).

Cela étant, la ou le prochain secrétaire d’Etat devra composer avec Joe Biden, le nouveau Vice-Président (VP), « expert » en politique internationale et ancien président du Comité des affaires étrangères du Sénat. Il aura clairement (et plus que d’autres anciens VP) son mot à dire dans les orientations diplomatiques des État-Unis, ce en respectant la chaîne de commandement typiquement américaine : Président – VP – secrétaire d’État.

___

(Photo : John Moore/Getty Images)

Bill Richardson en second choix

novembre 18, 2008

A priori, ce ne sera pas lui le prochain secrétaire d’État. En tous cas, je crois qu’il est le second choix d’Obama. Des explications plus fournies dans la rubrique « Ce qui fait débat » dans la nuit de mercredi.

___

(Photo : Reuters)

Un premier secrétariat pour trois

novembre 17, 2008

Le mauvais show continue ! Finalement, l’égo aura primé sur l’esprit de synthèse et c’est franchement navrant. Il n’est pas glorieux ce congrès de Reims. On a trois candidats au poste de premier secrétaire : Aubry, Hamon et Royal. Le jeudi 20, ce sera aux militants du PS de trancher. Je ne sais pas pourquoi mais je sens Ségolène Royal l’emporter, même si (perso) des trois ma préférence irait à Martine Aubry. Mais on peut souligner qu’il y a deux chances sur trois qu’un grand parti soit dirigé par une femme, c’est rare et c’est le seul élément positif qu’on puisse retenir de cet épisode.

___

(Photos AFP/Getty Images/Reutes)

Le Making of (4)

novembre 17, 2008

generation-o

Michèle Cotta était invitée pour son dernier ouvrage (Cahiers secrets de la Ve République, Tome II) dans l’émission de Yves Calvi, Nonobstant, sur France Inter. Cette excellente journaliste politique disait sur son rapport à l’écriture :

C’est une sorte de névrose, il ne faut pas se leurrer, il ne faut pas se faire d’illusion, c’est une névrose. C’est à dire que quand on n’écrit pas, on est en faute par rapport à quelque chose. Donc quand je n’ai pas écrit effectivement pendant trois ou quatre jours, je m’en veux beaucoup.

Évidemment, je ne me comparerais pas à l’illustre Madame Cotta, pour autant vous aurez remarquez que ces temps-ci, depuis le dernier Making of (annonçant la rentrée officielle de Blog de Yv), le propos est plus régulier. Certains auront également remarqué un souci particulier apporté à la photographie et à sa légende (en fin de texte).

Obama mania

obama-cutIl est toujours là, il fascine toujours autant, il continue à faire la une des journaux. Il est ce qu’on pourrait appeler (en terme de presse) un bon client. Il dope les audiences des journaux et même celles de mon blog. Cela étant, via la spéciale USA, je ne crois pas avoir viré dans un excès ou dans un autre, tout en affichant bien entendu mes opinions.

Et Sarko, on n’en parle plus ?

Ça fait étrange de ne plus s’intéresser à lui depuis si longtemps. Cela étant, on en traite dans les discussions qu’on peut avoir entre nous et je reconnais que ces derniers temps, ici en Belgique, certains sont assez conciliant à son égard. Certes, il a très bien géré la crise financière et je n’ai point dit le contraire ici. Mais, je crois que n’importe quel président d’une grande puissance en exercice et qui aurait eu la présidence de l’UE en aurait fait autant. D’ailleurs, je trouve qu’on a plutôt minimisé côté français le rôle important qu’a joué le Premier ministre britannique Gordon Brown durant cette crise.

Plus largement, l’exercice du pouvoir sarkozien connaît toujours beaucoup de raisons d’insatisfaction. Pour cette semaine, on annonce quatre grèves majeures : dans l’enseignement, chez Air France, à la SNCF et à la Poste. Ce qui incite Bernard Thibaut à dire que « il y a une urgence à se pencher sur la situation sociale » ! S’ajoute à cela, notamment, l’échec annoncé de sa politique de rénovation des banlieues. Bref, la liste pourrait être  plus longue, mais je reviendrais plus largement sur cela dans un message prévu d’ici à la fin du mois.

Belgique & previews

C’est vrai que je traite toujours aussi peu de sujets belges, allez comprendre pourquoi. Il faudra bien que j’y revienne prochainement. A suivre sur Le Blog de Yv (3) :

– La crise au Congo (en deux parties).

– Le PS français.

– Une retour sur les USA (en rubrique « Ce qui fait débat ») et Mr Vice President (Joe Biden) d’ici à la fin du mois.

P.-S. : Ils ne font pas souvent l’actualité et pourtant leur combat est essentiel. Les personnes suivantes ont été lauréates du Prix des Défenseurs des Droits humains 2008 de Human Rights Watch :

Bo Kyi, co-fondateur d’Assistance Association of Political Prisoners, Birmanie (Association d’aide aux prisonniers politiques) ;

Mathilde Muhindo, qui lutte pour que le viol ne soit plus utilisé comme une arme de guerre en République démocratique du Congo ;

Abd al-Rahman al-Lahim, avocat des droits humains en Arabie Saoudite ;

Sunila Abeysekera, fondatrice du groupe sri lankais pour les droits humains INFORM ; et

Umida Niazova, journaliste ouzbèke qui a couvert les événements d’Andijan.

___

(Photo Generation O : Fred R. Conrad & Sally Ryan/The New York Times)

(Photo Obama : Trim Hair Salon in Venice, California/Flickr)

En attendant le congrès de Reims

novembre 14, 2008

Synthèse ou non ? Le débat pour le leadership du PS commence aujourd’hui. En effet le congrès de Reims va débuter ce vendredi. Sur le fond, Royal, Delanoë, Aubry sont réformistes et européens. Ils ont malgré quelques nuances pleines de sens une vision sociale-démocrate. Soit Ségolène Royal arrive à faire la synthèse autour de son nom, soit ce sera le tout sauf Ségolène qui sera de mise (Delanoë + Aubry + Hamon), soit la même configuration que la dernière citée avec Delanoë en ni oui ni non (Royal vs Aubry + Hamon / Delanoe neutre). Bref, c’est la pagaille mon général ! LBdY (3) revient sur le sujet après clarifications, dimanche soir ou lundi. Après ce sera aux militants de choisir, le 20 novembre.

___

(Photo : Reuters)

Prêcher le faux pour un message profond

novembre 13, 2008

Ce matin, en cliquant sur  ce lien qu’avait posté une amie, je pouvais lire dubitativement : « La guerre en Irak est finie », « Bush inculpé de haute trahison », « Adoption du plan national de couverture médicale » !!! Rien que ça ! L’opération ne s’arrête pas là. Leurs initiateurs ont également assuré la distribution à New York et à Los Angeles de plus d’un million d’exemplaires de l’édition piratée du New York Times annonçant en une la fin de la guerre en Irak.

C’est un phénomène médiatique intéressant et je ne doute pas que nous en verrons plus fréquemment dans les années à venir. Le but avoué par les auteurs d’un pareil exercice était de mettre en avant des thèses de leur mouvement mi-pacifiste, mi-altermondialiste, au premier rang desquelles on trouvait notamment : le désengagement des troupes américaines en Irak, l’adoption d’une loi interdisant l’usage de biocarburant, afin de soulager les agricultures qui en pâtissent. Les messages étaient également présents dans les publicités, comme en atteste la dépêche AFP :

Ainsi le diamantaire De Beers annonce que « l’achat d’un diamant (…) aidera à modeler et entretenir une prothèse pour un Africain dont la main a été arrachée dans un des violents conflits pour le contrôle du commerce des diamants ».

Je trouve cette manière de procéder originale, avec ses avantages, dans le cas où elle a pour but de faire passer des messages favorisant la réflexion. Elle comporte également ses inconvénients, en terme de confusion entre l’authentique et les « fakes » (faux articles), favorisant en partie le brouillage du message, du fait qu’on ne retienne qu’un élément : le canular plutôt que le fond.

Personnellement, j’en retiendrai le fond, celui de croire en et de vouloir un monde meilleur !

Parti Socialiste (1ère partie)

novembre 12, 2008

Ségolène Royal veut prendre la tête du parti

Mercredi, enfin Yves aborde le sujet délicat du congrès de Reims et plus globalement de l’avenir du PS français.

Hier ou avant-hier, je vous aurais annoncé que Vincent Peillon était bien parti pour être le premier secrétaire du parti. Aujourd’hui, la situation a changé. Ségolène Royal a réfléchi et elle va annoncer aujourd’hui ou demain son intention de briguer la direction du PS. Le choix des motions par les adhérents, c’était la partie idéologique, la partie certainement la plus intéressante. Le choix du premier secrétaire, c’est la partie tactique, plus centrée sur les personnes.

En optant pour sa propre candidature, Ségolène Royal enterre les ambitions des quadras, comme c’est de tradition dans un parti incapable de faire preuve d’audace en donnant les rênes à une nouvelle génération. Peillon, Montebourg, Valls, Caresche, Gorce (autrement dit les bébés Jospin) devront attendre d’être cinquantenaire pour passer au premier plan. Car prendre la tête du parti, c’est inévitablement prendre une option sur les élections présidentielles de 2012. L’une des explications de la victoire de Royal est justement celle d’avoir réussi à réunir cette « jeune » génération autour d’elle. Implicitement, le fait que sa motion soit passée en tête du vote des militants était une manière de lui dire : place aux « jeunes » ! Elle va à l’encontre de ce message et personnellement je trouve cela dommage.

Royal prend la décision la plus tactique de sa carrière : devenir première secrétaire pour maîtriser le parti et plus que jamais consolider son statut de candidate potentielle pour 2012. Elle va également à l’encontre de Gérard Collomb et Jean Noël Guerrini, ses principaux soutiens à la signature de sa motion E. Ces deux derniers sont les présidents des deux plus puissantes fédérations régionales du PS. Il y avait un deal entre eux qu’on peut exposer comme suit : tu cèdes le secrétariat national à autrui et on te soutient corps, âmes et fédérations pour 2012. La donne aurait changé.

Passera-t-elle ? Probablement. Sauf si tous ses adversaires se décidaient à se liguer contre elle durant le congrès. Bref, les négociations vont bon train. Comme vous avez pu le constater en titre, vous aurez droit très prochainement à d’autres épisodes concernant le PS, notamment un traitant des aspects idéologiques.

___

(Photo : Getty Images)